Verlaine, « L’heure exquise »

« L’heure exquise » 2019 huile sur bois 60 x 80 cm.

La lune blanche

Luit dans les bois ;

De chaque branche

Part une voix

Sous la ramée …

Ô bien-aimée.

L’étang reflète,

Profond miroir,

La silhouette

Du saule noir

Où le vent pleure …

Rêvons, c’est l’heure.

Un vaste et tendre

Apaisement

Semble descendre

Du firmament

Que l’astre irise …

C’est l’heure exquise.

Paul Verlaine

Le crabe

Thomas Groslier, peintures et dessins
"Le crabe" 2014 Huile sur toile 60 x 73 cm Collection privée

Dans cette scène apparemment anecdotique, chaque personnage est représenté dans sa solitude, indifférent aux autres. Le titre : Le crabe, qui est une allusion à la maladie dont il est le nom argotique, confère à ce tableau le caractère dramatique qu'il ne possède pas à première vue.

 

Les poseuses

Groslier
"Les poseuses" 2009 Huile sur toile 130 x 165 cm

Commencé en 2008, ce tableau énigmatique, construit à partir de plusieurs croquis épars d'époques différentes, fut longtemps laissé inachevé. Les quatre modèles sont ceux qui posaient régulièrement à l'époque : Céline B, Hélène, Céline et Clémentine. L'atelier donne sur les immeubles qui lui font face. Trois arbres tentent de se frayer un chemin. Le balcon est une invention. On se demande bien ce que raconte Hélène à Céline. Quant à l'homme, le cinquième modèle, qui gesticule sur le balcon, on ne sait pas grand chose de lui si ce n'est qu'il s'appelait Delacroix. Ce qui est assez drôle.